Les actualités HRA

10/03/16 Musée des tissus : Ville et Métropole s'engagent à leur tour

Mardi, l'État et le président de la région Laurent Wauquiez (LR) s'étaient engagés à mettre chacun 250 000 euros pour sauver le musée des Tissus de Lyon, mais Laurent Wauquiez avait émis une condition : que la Métropole s'engage à en faire autant. Voilà qui est fait. Ce mercredi, le sénateur-maire Gérard Collomb et Président de la Métropole de Lyon a indiqué s'engager pour un nouveau projet, à hauteur de 250 000 euros : 125 000 ponctionnés sur le budget de la ville et 125 000 sur celui de la Métropole de Lyon qu'il préside.

« Il n'y a de solution pérenne pour l'avenir des Musées des Tissus et des Arts décoratifs que si, motivés par un nouveau projet pour cet établissement, des mécènes s'engagent. Aujourd'hui, aucun mécène ne s'est engagé afin de passer le cap de l'année 2016. Si cette situation perdure, l'établissement n'aura d'autre choix que de fermer à la fin de l'année. Je vais donc avec Brigitte Saby décoratrice internationale, essayer de faire le tour de mécènes français et étrangers afin de mobiliser autour de la collection exceptionnelle des musées", a indiqué Gérard Collomb via un communiqué.

Depuis des semaines, l'État et les collectivités planchent sur le sauvetage de ce musée qui renferme la plus belle collection de textiles au monde. Car la CCI, qui voit ses recettes fiscales baisser de 40% sur trois ans, ne veut plus en avoir la charge. Elle menaçait de fermer le musée brutalement à l'issue du vote de son budget le 14 mars. La date butoir approchant, les différentes parties ont consenti à renflouer provisoirement le musée afin d'éviter une fermeture et se laisser du temps pour trouver une solution plus pérenne pour son avenir.

Fondé au XIXe siècle par les industriels du textile dans la capitale française de la soie, ce musée tourne avec un budget de fonctionnement de 2,5 millions d'euros. Recettes de billetterie déduites, il reste 1,7 million à la charge de la CCI par an.

Le Progrès

09 Mars 2016